Scandale à Paris


Scandale à Paris


SYNOPSIS :

Né en Prison, Vidocq connaît une jeunesse tumultueuse. Grâce à une bande d’escrocs, il se fait passer pour un sous lieutenant de l’armée de Bonaparte et emprunte l’identité de François Vidocq à une pierre tombale. Grand séducteur, il accède, par le biais de sa connaissance du monde de la pègre, au poste de chef de la sûreté et envisage de cambrioler la banque centrale de Paris.

CRITIQUE : 

1946, le cinéaste allemand Douglas Sirk à qui l’on doit les très grands films américains « Tout ce que le ciel permet », « Mirage de la Vie » ou encore « Écrit sur du Vent », pour ne nommer qu’eux. Signe ici, une adaptation romancée de la vie du célèbre Eugène François Vidocq, un ancien criminel français devenu chef de la brigade de sûreté de la préfecture de Paris.

C’est le comédien britannique Georges Sanders qui se voit confier le rôle du célèbre policier. Vous avez pu le découvrir dans des films comme « Rebecca » d’Alfred Hitchcock, « Chasse à l’homme » de Fritz Lang ou encore « Samson et Dalila » de Cecile B. DeMille. À ses cotés deux sublimes actrices, la suédoise Signe Hasso (« La septième croix ») et l’américaine Carole Landis (« Tumak fils de la jungle »).

"Scandale à Paris" est le troisième film américain du cinéaste, d’après une de ses interviews, ce serait sa réalisation préférée. Et personnellement, même si je n’ai pas vu tout ses films, bien loin de là, je dois bien reconnaître que cette œuvre est saisissante. On assiste à une véritable fresque criminelle, héroïque et policière qui propose une aventure palpitante, drôle, romanesque et passionnante.

Le spécialiste du mélodrame, réussit à produire un film court et pourtant parsemé de tout un tas de péripéties. Il nous conte une histoire riche et acidulée, une fantaisie douce et un biopic des plus romancé. Tout est loin d’être fidèle à la réalité historique du fondateur de la police judiciaire et des premières agences de détective, mais il faut bien reconnaître un talent certains pour la narration, on se passionne très rapidement pour ce personnage mythique, sa frivolité et ses ambitions.

La mise en scène propose toute une multitude de décors, apportant un souffle encore plus sensationnel à l’intrigue. Les comédiens sont remarquables, ils s’épanouissent à travers des personnages complexes et fascinants.

 Bien loin, de la réalité donc, et du film le plus récent à ce jour : « Vidocq » de Pitof (2001) campé par Gérard Depardieu et lui aussi très éloigné de la substance originelle. Ce film est un divertissement abouti, qui continue de se faire apprécier plus de 70 ans après sa sortie.

En attendant la prochaine adaptation cinématographique de ce célèbre policier français, qui devrait ce dévoilée très prochainement sous la direction de Jean François Richet (Mesrine 1 et 2) et incarnée par Vincent Cassel sous le titre « L’Empereur de Paris ». N’hésitez plus à vous procurer ce magnifique film en DVD, de le découvrir et de le redécouvrir encore.

Ciné Vor.


NOTE : 7,5/10

BANDE-ANNONCE :

 

Disponible en DVD

depuis le 5 Décembre 2017.


  • Casting :  Georges Sanders, Signe Hasso, Carole Landis, Akim Tamiroff
  • Réalisateurs : Douglas Sirk
  • Audio : Anglais  2.0
  • Sous-titres : Français
  • Région : 2/B
  • Rapport de forme : 1.37
  • Nombre de disques : 1
  • Distributeur : Artus Films
  • Durée : 100 minutes

BONUS :

Diaporama d’affiches et photos

Films-annonces de la collection Les Classiques


EN VENTE SUR

 AMAZON

ARTUS FILMS