The Danish Girl


The Danish Girl

SYNOPSIS :

The Danish Girl retrace la remarquable histoire d'amour de Gerda Wegener et Lili Elbe, 

née Einar Wegener, l'artiste danoise connue comme la première personne à avoir subi 

une chirurgie de réattribution sexuelle en 1930. Le mariage et le travail de Lili et Gerda 

évoluent alors qu’ils s’embarquent sur les territoires encore inconnus du transgenre. 

CRITIQUE :

Le cinéaste britannique Tom Hooper, Oscar du meilleur film et du meilleur réalisateur en 2010 

pour le petit bijou "Le Discours d'un Roi", nous offre à nouveau un grand moment de cinéma. 

"The Danish Girl" est l'adaptation du roman du même nom, publié en 2000 par David Ebershoff. 

L'histoire retrace le parcours d’Einar Wegener, un artiste danois connu pour avoir été 

la première personne à subir une opération qui lui permit de changer de sexe.

Einar se faisait appeler Lili Elbe lorsqu'il se travestissait en femme pour servir de modèle 

à son épouse Gerda Wegener. Cette action réveilla la femme qui sommeillait en lui 

depuis toujours. Le film s'inspire donc d'une histoire vraie, une histoire peu commune 

dans les années 30, mais qui inspire aujourd'hui le respect de toute la communauté transgenre. 

Le rôle d’Einar est confié à Eddie Redmayne, Oscar du meilleur acteur 2015 pour son incroyable

 performance dans le film "Une merveilleuse histoire du temps" où il y incarnait le célèbre 

physicien Stephen Hawking. Eddie prouve une fois de plus son talent, 

et s'impose à 34 ans comme une valeur sure du grand cinéma. 

Cette nouvelle interprétation lui vaut d'ailleurs une nomination 

à l'Oscar du meilleur acteur en 2016, on attendra de voir les résultats, 

mais le duel avec Léonardo Di Caprio ("The Revenant") semble très serré. 

Qui mieux qu'Eddie Redmayne aurait pu incarner ce personnage ? Honnêtement, je ne vois pas. 

J'ai totalement été convaincu par sa prestation, on voit un homme qui épouse parfaitement 

la personnalité d'une femme, au point que, quand le moment de la révélation prend le dessus, 

on y croit totalement. Aidé par son physique élancé et un faciès aux traits fins, 

il apporte également par son jeu, une touche de fragilité et de sensibilité épatante, 

qui permet une métamorphose juste et totalement singulière.

Face à lui, Alicia Vikander ("Ex Machina","Agents très spéciaux") l'actrice suédoise 

en vogue à Hollywood, brille d'une tendresse sincère, et ne s'efface absolument pas 

derrière l'excellente performance de son collègue, elle est d'ailleurs nommée à son 

tour aux prochains Oscars dans la catégorie "meilleur second rôle féminin".


Eddie Redmayne est un acteur épatant mais il s'est décidément bien s'entourer, 

l'an passé il donnait la réplique à la charmante Felicity Jones également nommée 

"meilleur actrice" aux Oscars pour leur collaboration 

dans "Une merveilleuse histoire du temps".

Pour en revenir au film, j'ai réellement pris une belle claque, l'intensité de cette histoire d'amour 

est superbement retranscrite à l'écran. L'alchimie entre les deux comédiens apporte sans 

conteste une puissance à cette confession, et captive avec intérêt par le courage et l'acceptation, 

de l'un et de l'autre avec un respect et un amour qui parait invulnérable.


"The Danish Girl" est une œuvre réussit en tout point de vue, techniquement très aboutie, 

le film bénéficie d'une photographie sublime et de décors majestueux, mais également d'une bande

originale magnifique signée Alexandre Desplat notre petit frenchie déjà récompensé d'un 

Oscar pour le film "The Grand Budapest Hôtel".

Sa composition apporte au film une note de sensibilité et de délicatesse incroyable 

à cette romance originale.


En bref, ce drame psychologique m'a complètement séduit et je le recommande 

à toutes personnes ouvertes d'esprit."

Ciné Vor.


NOTE : 7/10

BANDE ANNONCE :

 

Année : 2016

Durée : 120 minutes

Origine : USA / Angleterre / Allemagne

Réalisateur : Tom Hooper

Casting : Eddie Redmayne, Alicia Vikander, Amber Heard, Matthias Schoenaerts


EN VENTE ICI