The Descent Part. 2


The Descent Part. 2

SYNOPSIS :

Rescapée de l'expédition spéléologique de " The Descent ", Sarah émerge seule 

des grottes des Appalaches, traumatisée par les événements. 24 heures plus tard, 

le shérif local l'oblige à redescendre sous terre afin de guider l'équipe de secours 

qui cherche désespérément ses cinq amies disparues. Alors que le groupe 

s'enfonce dans les profondeurs, Sarah commence à réaliser toute l'horreur 

de cette mission.

Le danger qui les guette, tapi dans les ténèbres de la grotte, 

est encore plus féroce que celui auquel Sarah a survécu...

CRITIQUE :

"4 ans ont passé depuis la sortie du film très réussi de Neil Marshall, qui avait remarquablement 

redoré le blason du cinéma d’horreur. Le succès du film ayant été au rendez-vous, une suite fut 

naturellement mise en chantier. C’est en 2009, que le scénariste James Watkins 

réalisateur de l’excellent film « Eden Lake » (un autre grand film d’horreur britannique 

aux allures de survival), va voir ses écrits portés à l’écran.


La réalisation est confiée à Jon Harris, qui est un célèbre monteur dans le milieu du cinéma. 

Il a travaillé auparavant sur deux films à succès : « Snatch » de Guy Ritchie « Layer Cake » 

de Matthew Vaughn, et il était également monteur sur le premier opus de « The Descent » 

et sur le film « Eden Lake ». Depuis « The Descent Part. 2 », il a continué d’exercer 

comme monteur sur « Kick Ass », « 127 Heures » ou encore « Trance ».

 Dur labeur que de relevé le défi, de façonner une suite, surtout lorsque le premier film à 

dépassé toutes les attentes et réussi l’exploit de se hisser au rand des films cultes.

Si, ce nouvel opus était attendu, les fans auraient certainement préféré que le projet 

reste entre les mains de Neil Marshall. Malheureusement, il n’en sera que producteur 

exécutif, puisqu’il est dans le même temps sur le tournage de son nouveau 

film « Doomsday ».

L’intrigue de ce second volet, est une suite directe au premier film, qui se construit dans 

un laps de temps très court après la terrible tragédie, qu’on vécues les spéléologues amies. 

Sarah, que l’on pensait définitivement perdue à la fin du premier opus, a finalement réussi 

à s’en sortir. Amnésique suite au choc psychologique qu’elle à vécu, elle est reconduite 

par les autorités dans les grottes de l’horreur, afin que ces derniers puissent trouver 

d’éventuelles survivantes et leurs portés secours.

Le film n’hésite pas à nous replonger dans l’obscurité de ces grottes de l’enfer et 

les Crawlers se dévoilent plus effrayants et difformes qu’auparavant. 

L’hémoglobine continue de couler à flots, les sursauts demeurent présents. 

Malheureusement, comme toutes suites de films ou presque, l’intrigue se veut 

beaucoup moins originale, allant même se rapprocher de franchises du cinéma 

d’horreur à succès, en insérant des touches d’humour et des théories complotistes 

et secrètes, dont on se serait bien passé. Mais bon, les studios, voient ici matière 

à faire de l’argent facile si cette suite venait à reproduire le succès de son ainée, 

et cela, on ne peut pas leur reprocher.

Ce n’est pas un mauvais film en soit, malgré tout, on est tout de même très loin de tout 

ce que l’on avait apprécié du film de Marshall. Les plans n’ont pas le même impacte et 

seules les scènes gores arrivent à nous tenir en haleine.

Au final, ce n’est pas la suite, que l’on aurait voulu voir, certes, elle est divertissante, 

mais elle ne reflète absolument pas l’ambition et le réalisme qu’avait pu nous procurer 

ce surprenant premier opus."


Ciné Vor.


NOTE : 5,5/10

BANDE ANNONCE :

 


Année : 2009

Durée :  90 minutes

Origine :  Angleterre / USA

Réalisateur : John Harris

Casting :  Shauna Macdonald, Natalie Jackson Mendoza, Gavan O'Herlihy


EN VENTE ICI